laniakea rewild

Menu

A propos

J’aime m’évader en montagne, courir en forêt, me faufiler en ville sur mon vélo, mettre les mains dans la terre, méditer sur une slackline, philosopher sur l’origine du monde et de la vie ainsi que la nature de la conscience, créer des playlists, débattre sur le modèle économique de notre société, coder, apprendre de nouvelles techniques d’éco-construction.

Ma prise de conscience quant aux limites à la croissance, à l’effondrement économique et à la destruction de l’emploi par l’automatisation 2.0 m’ont conduit à mener une importante réflexion quant aux solutions d’adaptation à mettre en place tant au niveau individuel que collectif. Depuis, je me passionne pour l’économie collaborative, la transition, la démocratie participative (liquide ?) et la façon dont les low-techs, internet et l’open-source peuvent en favoriser l’émergence (grâce à la technologie blockchain par exemple).

Ma quête de stratégies d’adaptation et ma volonté de me constituer des poches d’émancipation face au totalitarisme marchand m’ont fait tendre vers un mode de vie plus minimaliste grâce auquel je me sens bien plus libre, résilient et autonome. Cette simplicité volontaire me permet par ailleurs de me vider l’esprit de la pollution mentale du quotidien et de me libérer plus de temps et de cerveau pour créer au lieu de consommer.

J’ai longtemps travaillé comme chercheur dans le domaine du changement climatique (métier grâce auquel j’ai eu le privilège de pouvoir me rendre en Arctique et en Antarctique). Aujourd’hui je travaille comme data-scientist spécialisé dans les sciences de l’environnement. C’est un métier que je juge socialement utile mais qui ne saurait pleinement satisfaire ma soif de découvertes et d’aventures. Mon envie de passer plus de temps à être actif au vert et loin de la frénésie d’une grande ville font que j’aspire à me créer un mode de vie m’offrant une totale indépendance géographique et m’offrant un large champ d’expérimentation. Pour arriver à me construire cette vie que je n’aurai pas besoin de fuir, il me faudra sortir de ma zone de confort et oser vivre consciemment.